. .

Nos valeurs en qualité d’employeur

Selon un philosophe grec, « rien n’est permanent, sauf le changement ». Or les valeurs d’une entreprise perdurent, exerçant à long terme une influence notable sur ses objectifs, son attitude et son approche commerciale.

Nos collaborateurs sont notre bien le plus précieux

Entreprise dynamique, nous n’avons de cesse que de régulier et pérenne du groupe Ronda. Comment comptons-nous atteindre cet objectif ? Tout d’abord par la reconnaissance du fait que notre succès commercial repose essentiellement sur l’engagement personnel et le savoir-faire de nos collaborateurs. Notre équipe est notre plus gros capital ! – Nous tenons à exprimer notre reconnaissance aux environ 1800 personnes qui veillent jour après jour dans le monde entier au succès de notre clientèle et, par-là même, à celui de notre entreprise.

Un succès d’équipe

À l’instar des rouages d’un mouvement horloger devant s’imbriquer l’un dans l’autre avec la plus grande précision, la collaboration humaine doit être parfaitement synchronisée jour après jour. Nous veillons donc à identifier les capacités de chacun de nos collaborateurs et à les encourager à en faire le meilleur usage.

L’acquisition du savoir, son approfondissement et son partage font leurs preuves auprès de personnalités motivées, désireuses de s’investir dans la vie quotidienne de l’entreprise en prenant des initiatives judicieuses.

Une attitude respectueuse

C’est par une atmosphère ouverte, le respect mutuel et la transparence qu’il nous est possible d’aborder avec entrain et confiance un marché en perpétuelle mutation et d’en relever les défis. Nous souhaitons instamment partager avec notre entourage l’enthousiasme qu’inspire notre réussite commune.

Nos collaborateurs ont la parole

Voici quelques témoignages recueillis dans les unités les plus diverses de notre entreprise.

Tanja Hänggi, 
Employée de production aux ébauches

J’ai rejoint Ronda par l’intermédiaire d’une agence d’intérim. Je me souviens de m’être présentée un jeudi après-midi pour effectuer un essai. Ma première impression était bonne et le travail m’a plu. J’ai trouvé les personnes que j’ai rencontrées très sympathiques. À ma grande surprise, j’ai pu commencer à travailler dès le lendemain. J’ai été définitivement engagée six mois plus tard. C’était en 2008.

 Je travaille aujourd’hui dans ce département spécial pour un client renommé. J’y suis responsable du « carrousel », machine à fraiser et à percer sur laquelle de nombreuses opérations successives peuvent être effectuées en cercle.

J’aime travailler pour Ronda parce que je vois le résultat de mes efforts. Mon travail est à la base d’un produit fini de grande qualité.

Heiner Waldner,
Responsable planification de la production 

Je m’occupe chez Ronda depuis décembre 1994, de la planification de la production. Notre unité est le centre de contrôle de tout ce qui est fabriqué par l’entreprise. À la planification globale de la production qui nous incombe s’ajoute la saisie et la gestion de la liste des composants et du programme de travail pour chaque produit. Nos outils indispensables sont l’ordinateur et le téléphone. Ils garantissent un flux d’articles ininterrompu nécessaire à la production de l’ensemble de nos composants. Une planification imparfaite peut entraîner des retards de livraison.

Ronda est une entreprise familiale dans laquelle les relations humaines sont primordiales. La culture d’entreprise est fortement ancrée, comme en témoignent les années d’ancienneté de nombreux collaborateurs. Je m’identifie très fortement avec l’entreprise dont je suis l’un des chaînons. 

Claudio Nani,
Responsable des outils de découpage

J’ai quitté la Sicile par amour pour m’installer en Suisse. Je suis tombé par hasard sur une annonce de Ronda qui recherchait un outilleur. Micromécanicien de formation, j’ai postulé pour cet emploi et j’ai récemment fêté mes 20 années d’ancienneté !

Au sein du département de fabrication d’outillages, je suis responsable de l’assemblage de nouveaux outils destinés à la production de mouvements, en collaboration avec le constructeur. Tous les outils de découpage sont assemblés manuellement, ce qui exige une extrême précision. J’accompagne ensuite les essais réalisés en atelier. Près de 5 000 pièces sont préparées dans le cadre de chaque contrôle de qualité. Quand tout est parfait, les outils sont entreposés jusqu’au début officiel de la production.

J’aime beaucoup mon métier. Mes tâches sont variées et je suis fier de faire partie de l’entreprise Ronda, réputée pour la qualité de ses produits. L’ambiance de travail entre supérieurs et collaborateurs est bonne. L’enseigne fait beaucoup pour nous : elle entretient notre motivation par des manifestations telles que le match annuel de football, les célébrations d’anniversaires d’ancienneté ou le repas de Noël. Ronda met par ailleurs à notre disposition des vêtements de travail et des équipements de protection.

Salvatore Arango,
Employé de production à l’atelier de découpe

J’avais fait de la peinture et de la maçonnerie chez Ronda pendant les vacances pour financer une formation en Italie. Diplôme en poche, je suis rentré en Suisse pour me marier. Puisque je connaissais Ronda et que j’en avais de bons souvenirs, j’y suis retourné. C’était en 1980. Je travaille depuis lors dans l’atelier de découpe. J’ai commencé par la découpe directe et continué par la découpe à suivre.

J’ai entamé la fabrication de prototypes pour des montres échantillons il y a 25 ans. C’est un travail très exigeant. Contrairement aux machines utilisées en production, les machines destinées aux pièces échantillons sont actionnées manuellement. On essaie, on corrige. Si tout va bien, le prototype passe en production. Les échantillons doivent être parfaits sinon la production ne fonctionne pas. Ce qui me plait, c’est de faire partie d’une équipe internationale. Mon meilleur collègue de travail est tamoul.

Manuela Allegretti,
Facturation et salaires

L’annonce de poste dans le journal m’a plu, si bien que j’ai tout de suite présenté ma candidature comme employée de facturation.

J’ai très vite eu l’impression de faire partie de l’équipe. La présentation détaillée de mes futures activités y a beaucoup contribué. 

En qualité d’employée commerciale chargée de la facturation, j’aide également la compatibilité des salaires pour laquel je suis responsable du contrôle de la comptabilisation du temps de travail. J’apprécie la diversité de mes tâches et les contacts professionnels que j’entretiens avec les personnes et les départements les plus divers.

Patric König,
Technicien du service interne

Pendant ma précédente activité dans le domaine de la télématique, j’étais entré en contact, en tant que prestataire de services externe, avec mon prédécesseur chez Ronda. La diversité des missions m’avait impressionné et c’était justement tout ce que j’avais toujours voulu faire. Le trajet court pour me rendre au travail a aussi pesé dans la balance. Depuis neuf ans, je m’occupe chez Ronda, en qualité de technicien du service, de la coordination technique de l’infrastructure du bâtiment. Cela signifie que j’encadre les entreprises externes qui effectuent chez nous différents travaux de réaménagement et je valide leurs interventions. En outre, je gère les projets de construction internes les plus divers. Concernant le stand de Baselworld, je collabore avec notre spécialiste «salon» externe pour la construction, sur place.

L’équipe d’artisans est un prestataire de services interne autonome et se compose de sept personnes qui s’occupent de l’électricité, du sanitaire, de la technique du froid, de l’entretien du jardin ainsi que des réparations de voitures. C’est vraiment bien de travailler chez Ronda. Malgré la taille de la société, il y règne une atmosphère familiale. Des voies de communication courtes facilitent le travail et les idées personnelles sont les bienvenues.

Nelly Kaderli,
Employé de production galvanisation 

J’ai débuté chez Ronda en 1990 dans l’électroérosion avant de passer à la galvanisation. C’est là que sont nickelées ou dorées les pièces les plus diverses de 2 mm à 7 cm pour éviter la corrosion. La galvanisation peut concerner plusieurs dizaines de milliers de pièces par jour et par personne.

Je suis par ailleurs chargée d’effectuer un contrôle de masse permanent des différents revêtements. Afin de garantir un fonctionnement parfait des pièces, le revêtement doit être partout de même épaisseur. Dans les pièces haut de gamme, l’apparence est aussi importante, raison pour laquelle j’effectue des tests de grattage pour vérifier si le revêtement est bien stable. 

Dans notre département, nous utilisons des acides et des produits chimiques. Les prescriptions de sécurité sont donc très importantes. Nous recevons une formation spécifique et portons des vêtements de protection.

Les tâches de l’unité galvanisation ne sont pas de tout repos. Nous devons relever constamment de nouveaux défis dès qu’apparaissent des problèmes à résoudre.

Julia Weisskopf,
Employée de commerce en formation

J’ai postulé pour une formation commerciale chez Ronda en raison de la diversité des tâches accomplies au sein d’une entreprise de production. Cet aspect ainsi que l’atmosphère du site m’ont séduite dès la semaine de découverte. Un nouveau monde s'est ouvert à moi.

Je suis ravie de cette place d’apprentissage et de tout ce que j’y apprends. Tous les collaborateurs prennent le temps de m’expliquer pas à pas comment procéder. La formation chez Ronda est très bien organisée. Tout commence par le département des achats où l’on découvre ce qui se passe en amont de la production des mouvements. Viennent ensuite le marketing et la commercialisation des produits. La dernière année me plonge dans les chiffres et la comptabilité.

L’atmosphère du salon mondial Baselworld est incroyable ! Ronda n’en est qu’un petit rouage et pourtant la taille du stand de l’entreprise et le nombre de visiteurs sont impressionnants.

 
.hausformat | Webdesign, Typo3, 3D Animation, Video, Game, Print