. .

1909 – 1945: Naissance d'un esprit pionnier

L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt

William Mosset voit le jour le 3 juin 1909 dans le petit village d’Hölstein. Adolescent, il se forme à la mécanique de précision tout en consacrant ses maigres heures de loisirs à des expériences dans la cave de ses parents où il s’est installé un modeste atelier.

Une invention novatrice

La première invention ne se fait pas attendre : au printemps 1929, il met au point un outil permettant de perforer en une seule opération de haute précision une platine de 32 trous. S’il met alors son savoir-faire à la disposition de son employeur, cette invention sera plus tard le point de départ de sa propre entreprise.

Les années de métier chez Oris

Ses projets de formation sont contrecarrés dans un premier temps. Il apprend auprès d’Oris les techniques d’assemblage et se voit confier, dès l’âge de 22 ans, les rênes de l’unité « Assortiment » où etait fabriqués les assortiments (roue d’échappement, ancre, plateau).
Malgré les hautes responsabilités liées à cette fonction, William Mosset doute de ses possibilités d’ascension professionnelle. En visionnaire et homme d’initiative, il décide de se mettre à son compte dès que possible dans le secteur de l’horlogerie. 

Un activisme forcené en vue de l’autonomie

Parallèlement à ses obligations de responsable de fabrication, William Mosset suit le soir des cours par correspondance et met au point une série de petites machines à pivoter et à polir destinées à l’industrie horlogère. Il considère comme un grand défi le développement de ce qu’il appelle le « carrousel » : une machine à fraiser et percer sur laquelle 20 opérations successives peuvent être effectuées en cercle. Il saute le pas vers l’autonomie le 1er novembre 1944, s’entourant de sept collaborateurs.

 
.hausformat | Webdesign, Typo3, 3D Animation, Video, Game, Print